un BLOG

...et Autres CONTRARIÉTÉS...

Récits, pointe d'ironie et Journal de Bord

videaste à chamboeuf dans la loire

Dans ce blog, je m'adresserai à mes filles car c'est avant tout pour elle que j'ai choisi de me me dévoyer, un peu, sous cette forme numérique.

Peu coutumier du fait, ce prétexte reste la seule manière imparfaite que j'ai trouvé pour vous faire partager mon impudeur.

Car oui, bien que l'essentiel du contenu sera consacré à mon métier de caméraman et aux interactions professionnelles, je me dévoilerai aussi un peu..

La particularité du "Blog à l'envers, la tête à l'endroit" est que tous ses textes peuvent se lire dans un sens comme dans un autre... 

Il y aura beaucoup de récits, certains événements plus vrais que nature et aussi quelques autres contrariétés, plus sombres...

Certains chapitres sont numérotés pour apporter une cohérence chronologique mais ils peuvent aussi se subtiliser et évoluer entre eux...
En fait, il n'y a pas véritablement de début à tout ce bazar!
Et il n'y aura donc, probablement, jamais de fin non plus... (hé, hé, hé...)

* Tous les textes ou les récits du blog peuvent se lire dans un sens comme dans un autre...

phrases après (avant) phrases...

Chapitre 1 

Pile.
Finalement, il ne m’aura pas fallu voyager très longtemps pour me rendre compte de la beauté de ce monde...

A travers des écrits, des images et des sons, je vous propose de découvrir de jolis endroits et d'aller à la rencontre de belles personnes.
A notre portée.
Ici et là, sur le chemin.
En construction.
Hors du carcan et dans un temps délimité.
Un contenu nuancé et contrasté.
Sans conflit ni aucun autre intérêt que celui de montrer.
En corps, témoigner d'un savoir-faire ou d'un art oublié.
En somme, une certaine idée de la Nature. Humaine ou pas. Telle une gracieuse harmonie.
Des lieux et des êtres dont la simple existence joue parfois à cache-cache avec nos yeux (s’il est encore d’usage de pouvoir les contempler)
Une terre, une forêt, une rivière, une montagne... vus du sol.
 
Ph(r)ases.
Écouter. Découvrir. Se découvrir.
Assez loin des réseaux traditionnels.
Pour une vie davantage déconnectée, avec une envie différente de connexion.
Avec sobriété et bienveillance.
Au-deçà de l’ego.
L’être en avant, l’avoir en retrait.
Pour se (re)construire, même naïvement.

Face.
Décousu, le contenu sera aussi.
Sans doute un peu. Les textes seront épurés, jalonnés de petites pierres éclairées avec quelques références éparpillées.
Pour vous, mes filles, et pour quelques autres assurément...
En public, je m'y risquerai alors avec un flou entretenu.
Il ne faudrait pas que vous en sachiez moins, non plus, en privé.
Ce blog sera donc un voyage labyrinthique à travers les mots et le sens, mon ami(e).
Le verbe court avec une réalité à jamais augmentée.
Pour essayer de garder -encore- les yeux ouverts, l'esprit alerte et la tête à l’endroit... 
rien de plus.

Chapitre 2

  

Je suis d'origine italienne et même si je n'en maîtrise pas encore la langue, j'ai toujours trouvé satisfaisant ce sentiment d'appartenir à deux cultures à la fois.

Très jeune, ce tiraillement allait bon train et venait déjà semer le doute dans mon cerveau évaporé, peu enclin à la conformité.

Cette particularité a, d'une certaine manière, posée les premières pierres à ma construction et, sans doute, attisé ma curiosité sur certains sujets que je ne comprenais pas.

Comme si l'existence de cet ailleurs hérité, bercé par de jolis flots ondulants, venait donner un supplément d'âme vagabonde à mon pays d'ancrage.

Notre historique familial contrasté aura aussi apposé quelques jalons à cette déformation:

la fuite en avant, la quête d'une vie différente au-delà du carcan, avec comme vilaine toile de fond le fascisme imposé...  


(15 octobre 2021)


suite du blog

  

Note :
Tous les textes ou les récits du blog peuvent se lire dans un sens comme dans un autre...
phrases après (avant) phrases...